La BD s'invite à Rueil fête ses 10 ans en compagnie de nos héros favoris.
Des auteurs et illustrateurs seront présents pour des séances de dédicaces de 10h à 13h et de 15h à 18h.
Tout au long de la journée la médiathèque célébrera le 9e Art avec des ateliers, des expositions, des animations et des rencontres.
Venez nombreux souffler les bougies de la 10e édition La BD s'invite à Rueil !

MILLOTTE Didier

Dans ma besace, en vrac, on peut trouver des études d'Audio-visuel, de photo, de communication graphiques mais oulah, c'est loin tout ça, j'ai tout appris, j'ai tout oublié. Bon, qu'est-ce qu'on y trouve aussi, un passage quelques années aux Beaux-Arts de Besançon, et c'était super bien, je suis tombé dans les mains d'un bon vieux vrai super prof de dessin passionné qui ne méprisait pas la BD. Un courant d'air éclair quelques mois dans un studio de dessin, à Praxinos, Montpellier.

Ça m'a permis de découvrir l'animation que je n'y connaissais rien et de rencontrer des personnes formidables dont Lise Chapelier qui fait mes couleurs. Mais parallèlement à tout ça et aux nombreux petits boulots qui remplissaient mon frigo de nutella, c'est le travail autodidacte sur la BD, à repasser mes planches, qui faisait mon moteur. L'envie d'écrire des histoires et le rêve, perdu depuis, de devenir un grand artiste, un bon auteur. Les premiers pas dans le métier, toujours tracés de doute et très enthousiasmants; dans le magazine Bivouac, presse de scoutisme protestant, où j'ai publié des histoires de quatre pages durant deux, trois ans, dans BachiBouzouk quelques pages, dans PLG, puis mes deux premiers livres : Meilleurs Voeux aux éditions Carabas. 

Quel bonheur ces premiers livres ! Surtout que j'étais ravi des couleurs de Lise, de la fabrication, de la maquette de Carabas et de l'accueil des libraires et des critiques très encourageantes. Dix pages BD sont parues chez Bayard presse, dans le magazine Je Bouquine et je termine un troisième album pour Carabas : La Greffe d'idées avec Lise Chapelier aux couleurs. Après ça, plein d'envies et de projets pour de futurs albums et collaborations. La greffe d'idées : one shot de 62 pages couleur. Une histoire qui me tient à coeur, que j'ai essayé drôle et tendre, dans un monde bizarre et loufoque...